Top 5 des lieux à visiter au Japon lors de son voyage

Au coeur du JaponLe Japon est un pays qui est de plus en plus prisé comme destination touristique autant pour ses nombreux sites fabuleux que pour son histoire, sa culture et ses traditions passionnantes qui ont su traverser les siècles et s’adapter en conséquence. C’est en effet plus de 25 millions de voyageurs que le Japon a accueilli en 2019 et il reçoit également de nombreux expatriés qui se laisse totalement séduire par cet archipel et ses arts traditionnels. Cependant, le choix est tellement grand que lorsqu’on décide de s’y rendre pour la première fois lors de ses vacances, il n’est pas forcément facile de désigner un itinéraire à suivre vis-à-vis des visites et des sites touristiques. C’est pourquoi nous vous avons sélectionné cinq lieux qui dans tous les cas ne vous décevrons pas car ils contiennent en eux une partie de l’histoire de ce pays et offre une expérience vraiment enrichissante que vous ne risquez pas d’oublier.

Le château d’Osaka

Le château d'Osaka au JaponConstruit au Japon médiéval en l’an 1585, le château d’Osaka est un bâtiment qui recèle en lui une grande part de l’histoire japonaise et illustre à merveille le style architectural des châteaux médiévaux de l’époque. Après avoir subit un séisme en 1596, il va être confronté en 1614 à l’assaut de plus de 200 000 hommes du clan Tokugawa, il y résistera mais tombera sous le poids du deuxième assaut mené par le même clan l’année d’après. Alors totalement détruit par le siège il sera reconstruit 5 ans après en 1620 mais son donjon prendra hélas feu en 1665. Après plus de 200 ans d’abandon le château d’Osaka sera finalement rénové en 1843 mais la restructuration de Meiji détruira le château, une fois de plus, en 1868. Des raids aériens américains endommageront pour la dernière fois le château au XXème siècle avant qu’il soit totalement rénové en 1997. C’est donc aujourd’hui un lieu très prisé par le tourisme qui vaut largement le coup d’être visiter autant pour sa folle histoire que son architecture traditionnelle. De plus, à l’inverse du château d’Osaka vous retrouverez en son sein des choses intéressantes comme des armures de l’époque médiévale qui vous plongerons dans le contexte historique dans lequel a évolué ce château.

Le Mont Fuji

le Mont Fuji au JaponLe Mont Fuji est certainement le lieu le plus réputé de l’archipel autant pour sa majestueuse stature que les cinq lacs magnifiques qui l’entoure. Ce volcan qui est inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 2013 n’a cessé d’être une figure très symbolique pour l’archipel nippon. Il a longtemps été pris comme source d’inspiration autant pour les haïkus (poèmes japonais) que pour les estampes comme pour la célèbre série de Hokusai “36 vues du Mont Fuji”. Bien qu’il puisse faire peur à première vue avec son point culminant à 3776 mètres d’altitude, l’ascension du Mont Fuji n’est en réalité pas vraiment difficile et vous pourrez sans soucis vous y atteler même avec des enfants ou des personnes plus âgées. Elle prend en moyenne trois à cinq heures en fonction de la rapidité de votre groupe donc réservez tout de même votre journée si vous avez l’intention de gravir le volcan japonais.

Le sanctuaire d’Itsukushima

Le sanctuaire itsukushima au JaponSi lors de votre séjour vous avez prévu une escale à Hiroshima, il ne serait pas de trop de faire un petit détour jusque sur l’île de Miyajima qui abrite le sanctuaire shintoïste d’Itsukushima et son célèbre Torii géant. Datant de l’an 593 ce sanctuaire a été reconstruit en 1168 afin de le rendre plus majestueux et c’est à cette occasion que le Torii y a été installé. Peut-être le savez vous mais les portes Torii sont des structures qui sont installées à l’entrée des sanctuaires shintoïstes afin de délimiter le monde profane du monde sacré. Par conséquent il était autrefois nécessaire de passer par bateau sous ce Torri pour pouvoir accéder au son sanctuaire. Ce lieu est aujourd’hui considéré comme une des trois plus belles vues du Japon et si vous avez la chance de vous y rendre vous n’en serez assurément pas déçu.

Les jardins de Koishikawa Koraku

Les jardins de Koishikawa Koraku au JaponLes jardins sont sans aucun doute un aspect du Japon et de sa culture zen qui a séduit plus d’un visiteur. Heureusement la capitale japonaise en abrite plusieurs dizaines à elle seule et vous pourrez ainsi aller en visiter un ou plusieurs en fonction de temps que vous avez devant vous. Pour cette liste nous vous proposons donc le jardin Koishikawa Kōraku-en pour son alliage magnifique entre ses points d’eau et ses cerisiers sakuras. Aménagé pendant la période d’Edo (1603-1868) il est un des plus vieux jardins de Tokyo et recèle en son sein de magnifiques érables qui seront sous leur plus belle forme durant l’automne.

L’île fantôme de Hashima

L’île fantôme de Hashima au JaponSi les châteaux médiévaux et que l’ascension du Mont Fuji ne sont pas suffisants pour mettre à l’épreuve votre esprit d’aventure, celle île abandonnée est très certainement l’escale qui est faite pour vous. Après qu’un gisement houiller y ait été découvert en 1887, des structures minières et des logements y ont été installés afin d’extraire tout le charbon de l’île. Une fois chose faite elle a été laissée à l’abandon avec ses habitations délabrées sont inhabitées depuis 1974. Elle a dans un premier temps été interdite d’accès car jugée trop dangereuse mais il est aujourd’hui possible de visiter le sud de l’île selon un itinéraire prédéfini.

Pour finir, si vous souhaitez en apprendre plus sur le Japon, sa culture, ses traditions, ses arts et même ses autres lieux touristiques dont nous n’avons pas fait mention ici, n’hésitez pas à aller consulter le site Au coeur du Japon qui détient un blog assez complet sur diverses thématiques en lien avec cet archipel.

Auteur de l’article : pauline